Dictionnaire
des principaux Arts Martiaux Asiatiques
Cha-quan (Wushu – Chine)

Aussi Zha-quan, Cha-chuan, ou Cha-kuen-pai : « Boxe de Cha », style de boxe chinoise (Quan-fa), du nom de Cha Mier, ou Cha Yuanyi (1568-1644), un combattant du Turkestan, qui en fut à l’origine sous les Ming et qui l’introduisit auprès du peuple Hui. Il existe, parmi les plus de 50 minorités nationales de Chine, une forte communauté islamique ; le peuple Hui, qui s’est surtout individualisé après le XIIIe siècle, est une population chinoise musulmane. L’origine de ce courant religieux, qui allait imprégner une importante aire géographique de l’Ouest de l’ancien « Empire du Milieu » remonte à l’époque de la Dynastie Song (960 à 1279 apr. J.C.). Au cours du Xe siècle notamment, de nombreux marchands persans et arabes vinrent jusqu’en Chine, apportant des éléments propres à leurs civilisations, qui allèrent en se densifiant. La communauté Hui a produit des Sifu célèbres en Wu-shu, et également de nombreux généraux ayant pris part aux grands mouvements politiques du pays. Les Tao Hui Hui Shibazhou (les « 18 exercices de poing du peuple Hui ») et Jiaomen Tantui (exercices de jambes codifiés sur des bases religieuses) remontent à la dynastie Ming (1368-1644) et étaient alors considérés comme faisant partie de la quintessence des arts martiaux chinois. Le Cha-quan entre dans la catégorie de la « boxe longue » (Chang-quan). Il est constitué de mouvements rapides et agiles, avec des sauts, entrecoupés de positions plus fermes et plus stables, donnant l’impression que le pratiquant évolue parfois comme le vent et parfois comme s’il était cloué au sol.

Ce style est surtout développé dans l’ouest du pays, le Sinkiang et aussi le sud. Il connaît depuis le début du XXe siècle de nombreuses ramifications : style Ma (dans le Henan), styles Yang, Zhang et Li (dans le Shangdong).

définitions tirées du livre
« L’Encyclopédie des Arts Martiaux de l’Extrème-Orient »
de Gabrielle et Roland Habersetzer (Editions Amphora, 2004), avec l'aimable autorisation des auteurs et de l'éditeur.
Cet important ouvrage (7700 termes référencés) peut être obtenu en librairies, dans notre boutique arts martiaux, ou sur Amazon.fr et ed-amphora.fr

Sites internet de l'auteur :
www.karate-crb.com ou www.institut-tengu.eu