Dictionnaire
des principaux Arts Martiaux Asiatiques
Heki-ryu (Bujutsu – Japon)

Ecole de tir à l’arc (Kyujutsu) fondée en 1440 par le légendaire Heki Danjo Masatsugu, dont l’art aurait été si grand qu’il était capable de percer d’un seul trait deux ennemis à la fois et qu’il a un jour mis en fuite une armée entière avec la seule puissance de son Kiai. Contrairement à l’école Ogasawara de tir à l’arc, l’autre grand style , avec Honda-ryu, Heki-ryu est un tir à l’arc de guerre, rapide et précis. Il a donné naissance à une grande variété d’autres styles : Yoshida-ryu, Hidari-Konoemon-ryu, Yamashina-ryu, Sutoku-ryu, Seka-ha, Izumo-ha, Dosetsu-ha, Chikurin-ha, Okura-ha. De la synthèse entre les deux courants principaux Heki et Ogasawara est né Yamato-ryu, fondé en 1660 par Morikawa Kozan.

définitions tirées du livre
« L’Encyclopédie des Arts Martiaux de l’Extrème-Orient »
de Gabrielle et Roland Habersetzer (Editions Amphora, 2004), avec l'aimable autorisation des auteurs et de l'éditeur.
Cet important ouvrage (7700 termes référencés) peut être obtenu en librairies, dans notre boutique arts martiaux, ou sur Amazon.fr et ed-amphora.fr

Sites internet de l'auteur :
www.karate-crb.com ou www.institut-tengu.eu