Dictionnaire
des principaux Arts Martiaux Asiatiques
Hwarang-Do (Corée)

Système de combat coréen et organisation militaire remontant au VIIe siècle, qui faisait partie de l’enseignement prodigué à la jeunesse du royaume de Silla (Hwarang). Il aurait été mis au point par le moine Wong Wang Bopsa (certaines sources évoquent également le rôle d’un Général, Kim Yu Sin), qui joua par ailleurs un rôle très important dans le processus d’unification des trois royaumes de Silla, Koguryo et Paekche, duquel est issue la Corée.

Cet art du combat se transmit pendant des siècles dans le milieu monacal et ne fut accessible aux laïcs qu’à partir du milieu du Xxe siècle. Ce n’est qu’en 1960 que le premier centre d’instruction (Dojang) put être ouvert à Séoul et que, Suahm Doosa, 57e Grand Maître de l’art, donna l’autorisation de l’enseigner à tous.

Le Hwarang-Do se compose de plusieurs types de pratiques : ce qui tient de la force externe, classique amalgame de techniques de coups frappés, de projections, de clés et de contrôles, avec plusieurs niveaux de difficultés (Wae-Gong), ce qui tient de la force interne (Nae-Gong), procédés de développement de l’énergie « vitale » par la respiration et méditation, la pratique des armes (Moo-Gi-Gong), ce qui procède de la force spirituelle (Shin-Gong) et enfin ce qui appartient aux techniques de santé (In-Sul). Le tout fait du Hwarng-Do un système complexe et complet.

définitions tirées du livre
« L’Encyclopédie des Arts Martiaux de l’Extrème-Orient »
de Gabrielle et Roland Habersetzer (Editions Amphora, 2004), avec l'aimable autorisation des auteurs et de l'éditeur.
Cet important ouvrage (7700 termes référencés) peut être obtenu en librairies, dans notre boutique arts martiaux, ou sur Amazon.fr et ed-amphora.fr

Sites internet de l'auteur :
www.karate-crb.com ou www.institut-tengu.eu