Dictionnaire
des principaux Arts Martiaux Asiatiques
Jo-jutsu (Bujutsu – Japon)

Technique de combat avec bâton de longueur moyenne (Jo) développée par Muso Gonnosuke à partir du Bo-jutsu de l’école Tenshin Shoden Katori Shinto-ryu au début du XVIIe siècle. Muso décida de raccourcir le bâton qui était traditionnellement en usage de 1,80m à 1,30m et combina ses techniques avec celles de la lance (Yari), du sabre (Ken), et du fauchard (Naginata). Il en résulta une nouvelle école, le Shindo Muso-ryu. Katori Shinto-ryu et Shindo Muso-ryu continuent de transmettre les techniques anciennes de Jo-jutsu. Parallèlement à ce dernier, dont la finalité reste l’usage du bâton en combat, est apparu en 1955 le Jodo sous l’impulsion de Shimizu Takagi. Ce dernier définit un bâton encore un peu plus court pour la police japonaise, utilisé comme technique non létale contre des manifestants (Keijo-jutsu).

définitions tirées du livre
« L’Encyclopédie des Arts Martiaux de l’Extrème-Orient »
de Gabrielle et Roland Habersetzer (Editions Amphora, 2004), avec l'aimable autorisation des auteurs et de l'éditeur.
Cet important ouvrage (7700 termes référencés) peut être obtenu en librairies, dans notre boutique arts martiaux, ou sur Amazon.fr et ed-amphora.fr

Sites internet de l'auteur :
www.karate-crb.com ou www.institut-tengu.eu