Dictionnaire
des principaux Arts Martiaux Asiatiques
Ko-bujutsu (Bujutsu – Japon)

1) Ensemble des techniques (Jutsu) guerrières (Bu) anciennes (Ko) qui furent pratiquées au Japon à l’époque de son Moyen Age (Nihon-Kobudo) ainsi que dans les îles Ryu-Kyu, au sud du Japon, en particulier à Okinawa (d’abord Ti-gua, puis Ryukyu-Kobujutsu ou Okinawa-Kobujutsu) à partir du XVe siècle et surtout au XVIIe siècle (voir sous Okinawa).

Il s’agissait de l’usage d’armes dérivées de simples outils agraires ou ustensiles de pêche, qui furent considérés comme des armes de manants par les guerriers professionnels (Bushi, Samuraï) qui avaient à leur disposition des armes « nobles » au centre desquelles se trouvait le sabre (Katana).

Au japon comme à Okinawa les Ko-bujutsu finirent par évoluer en Kobudo, avec l’adjonction de considérations philosophiques empruntées aux arts martiaux classiques (Budo) et l’élaboration de Kata pour en faciliter la transmission.

2) (Budo) Système d’auto-défense créé par Hoshi Tetsuomi, disciple de Ueshiba Morihei, à partir de l’Aikido.

définitions tirées du livre
« L’Encyclopédie des Arts Martiaux de l’Extrème-Orient »
de Gabrielle et Roland Habersetzer (Editions Amphora, 2004), avec l'aimable autorisation des auteurs et de l'éditeur.
Cet important ouvrage (7700 termes référencés) peut être obtenu en librairies, dans notre boutique arts martiaux, ou sur Amazon.fr et ed-amphora.fr

Sites internet de l'auteur :
www.karate-crb.com ou www.institut-tengu.eu