Dictionnaire
des principaux Arts Martiaux Asiatiques
Koppo-jutsu (Bujutsu – Japon)

« Technique des os » (de Kotsu-ho : méthode de l’os) : système de combat (Ju-jutsu) développé à partir du début du XIIe siècle à partir du Kempo chinois et du Tegoi japonais. Elle consistait d’une part à l’entraînement aux chocs (durcissement par frappe répétée sur objets durs) des « armes naturelles » du corps humain (main, pied, coude, genou…) d’autre part à l’application de formules médicinales pour compléter ce durcissement. Le résultat était la possibilités de coups brisants portés sur les os de l’adversaire (Atemi). Cette science des coups frappés faisait partie du Daken-taijutsu et était notamment connue dans le Ninjtusu. Un des représentant actuels du Koppo-jutsu est Horibe Seishi, né en 1941. Voir aussi Shosho-ryu, Koto-ryu, Kappo, Koshi-jutsu.

définitions tirées du livre
« L’Encyclopédie des Arts Martiaux de l’Extrème-Orient »
de Gabrielle et Roland Habersetzer (Editions Amphora, 2004), avec l'aimable autorisation des auteurs et de l'éditeur.
Cet important ouvrage (7700 termes référencés) peut être obtenu en librairies, dans notre boutique arts martiaux, ou sur Amazon.fr et ed-amphora.fr

Sites internet de l'auteur :
www.karate-crb.com ou www.institut-tengu.eu