Dictionnaire
des principaux Arts Martiaux Asiatiques
Naginata-do (Budo – Japon)

Art martial pratiqué avec la lance courbe (Naginata), sous forme éducative et sportive, dérivé de l’ancienne tehnique de combat (Naginata-jutsu), et classé dans les Kobudo japonais (Nihon-kobudo). La pratique, est essentiellement féminine, et a reours à des lames de substitution réalisées en bambou, à la manière du Shinai pour le Kendo. Pour les assauts on porte des pièces d’armure comme en Kendo avec, en plus, des protections pour les tibias. Il y a également des assauts entre combattant avec Naginata (Shi-dachi) et combattant opposant un Shinai (Uchi-dachi). A la tête de la Fédération Japonaise de Naginata-do se trouve une femme, Hideo Sonobe, qui vient du style de sabre Jikishin Kage-ryu, et dont la meilleure élève est Hanae Miura. Hideo Sonobe, 15e Soke de l’école, a réalisée avec Shigeo Satake une synthèse de Jikishin Kage-ryu et de Ryugo-ryu : c’est aujourd’hui, en 24 techniques, la pratique modernisée de la Naginata (Jikishin Kage-waza).

définitions tirées du livre
« L’Encyclopédie des Arts Martiaux de l’Extrème-Orient »
de Gabrielle et Roland Habersetzer (Editions Amphora, 2004), avec l'aimable autorisation des auteurs et de l'éditeur.
Cet important ouvrage (7700 termes référencés) peut être obtenu en librairies, dans notre boutique arts martiaux, ou sur Amazon.fr et ed-amphora.fr

Sites internet de l'auteur :
www.karate-crb.com ou www.institut-tengu.eu