Dictionnaire
des principaux Arts Martiaux Asiatiques
Qin-na (Wushu – Chine)

Aussi Chin-na, Kun-na, Kun-nar (autrefois : Fen-jin-shu) : ancien système chinois de combat à main nue basée sur les saisies et les clés d’articulation (de Qi = contraindre et Na = contrôler). Il se distingue des formes basées sur les coups frappés des mains et des pieds (Quan-fa) et des formes de lutte (Shuai-jiao), tout en en retenant certaines techniques. Avec l’arrivée, au XVIIe siècle, de Chen-Yuan-pin au Japon, le Qin-na fut une source essentielle du Ju-jutsu nippon. Ses techniques sont également présentes, peu ou prou, dans de nombreux styles de boxe chinoise, notamment celui de la « Grue blanche » (Bai-he-quan), du Tigre (Hu-quan), de l’Aigle (Fanzi-yingzhao-quan), et ont été transmis par l’Okinawa-te dans divers styles de Karate japonais.

définitions tirées du livre
« L’Encyclopédie des Arts Martiaux de l’Extrème-Orient »
de Gabrielle et Roland Habersetzer (Editions Amphora, 2004), avec l'aimable autorisation des auteurs et de l'éditeur.
Cet important ouvrage (7700 termes référencés) peut être obtenu en librairies, dans notre boutique arts martiaux, ou sur Amazon.fr et ed-amphora.fr

Sites internet de l'auteur :
www.karate-crb.com ou www.institut-tengu.eu