Dictionnaire
des principaux Arts Martiaux Asiatiques
Shaolin-quan (Wushu – Chine)

Aussi Shaolin-pai, Shaolin-chuan, Shaolin-kuen, Shaolin-men, Shaolin-gong-fu : « Boxe de Shaolin », style de boxe chinoise (Quan-fa) se référant au monastère de Shaolin où il serait né. Il existe en réalité près de 400 styles dans ce cas, à travers l’ensemble de la Chine, d’autant plus que la désignation de « Shaolin » n’est pas une exclusivité du célèbre monastère du Henan, qui fut le précurseur de toute une série de clones au cours des siècles passés (voir sous Shaolin-si). Aucun d’entre ces styles ne peut raisonnablement se rattacher à coup sûr, et encore moins exclusivement, à la véritable ancienne école du premier Shaolin (Shaolin-lao-jia), le fait de placer le préfixe « Shaolin » en tête d’un style ne pouvant suffire à en authentifier le label (exemples : Shaolin-bai-he-quan, Shaolin-gou-quan, Shaolin-liu-he-quan, Shaolin-hu-wxing-quan, etc…). Voir aussi Shiba-luohan-quan.

définitions tirées du livre
« L’Encyclopédie des Arts Martiaux de l’Extrème-Orient »
de Gabrielle et Roland Habersetzer (Editions Amphora, 2004), avec l'aimable autorisation des auteurs et de l'éditeur.
Cet important ouvrage (7700 termes référencés) peut être obtenu en librairies, dans notre boutique arts martiaux, ou sur Amazon.fr et ed-amphora.fr

Sites internet de l'auteur :
www.karate-crb.com ou www.institut-tengu.eu