Dictionnaire
des principaux Arts Martiaux Asiatiques
Vajramushti (Sankrit)

Aussi Vajramuti ou Mallavidya (« science du combat ») : ancienne technique de combat apparue en Inde, probablement plus de mille ans avant J. C., dans la caste des Brahmanes, et dont les racines sont religieuses. Il s’agissait d’une forme de pugilat extrêmement violent, spectacle donné lors des grandes fêtes religieuses, dont les coups visaient la tête et la poitrine et dont les conséquences étaient souvent létales du fait que les combattants portaient un Kongo (Vajra) dans le creux d’une main. Certaines de ces techniques passèrent dans le Kalaripayat et probablement aussi dans les premiers rudiments de boxe chinoise (Quan-fa) puisque quelques historiens d’arts martiaux vont jusqu’à évoquer la possibilité de transfert d’éléments du Vajramushti vers le monastère de Shaolin, apportés par Bodhidharma qui en aurait eu connaissance. Des rencontres de ce type, aujourd’hui à caractère sportif, ont encore lieu annuellement dans le Gujarat.

définitions tirées du livre
« L’Encyclopédie des Arts Martiaux de l’Extrème-Orient »
de Gabrielle et Roland Habersetzer (Editions Amphora, 2004), avec l'aimable autorisation des auteurs et de l'éditeur.
Cet important ouvrage (7700 termes référencés) peut être obtenu en librairies, dans notre boutique arts martiaux, ou sur Amazon.fr et ed-amphora.fr

Sites internet de l'auteur :
www.karate-crb.com ou www.institut-tengu.eu