Dictionnaire
des principaux Arts Martiaux Asiatiques
Yagyu Shingan-ryu (Bujutsu – Japon)

Style de combat mixte, avec et sans armes, issu des enseignements du Shinkage-ryu du Yagyu Shinkage-ryu et du style de Ju-jutsu Shingan-ryu (= école du « regard du cœur ») fondé par Ushu Tatewaki. Il fut créé au XVIIe siècle par Hayato Takenaga Kunetsugu, dans la région de Sendai. Celui-ci avait été élève de Yagyu Munenori, mais il avait aussi étudié Shindo-ryu, Shiuza-ryu, Toda-ryu, et Shin-kage-ryu. Peut-être y avait-il également quelque racine d’origine chinoise : l’expert Chang Wo-ting (Sanwo, en japonais) apparaît également dans quelques sources. Le Yagyu Shingan-ryu évolua de plus en plus au cours de la période d’Edo (1603-1868) vers des techniques destinées à tuer (Soden) et d’autres à réanimer (Kappoden). Le représentant actuel du style est Shimazu Kenji. Les techniques du Yagyu Shingan-ryu ont été élaborées pour réussir sur des adversaires portant l’armure classique (Yoroi). On les pratique également sous formes de séquences codifiées (Suburi, équivalent de Kata).

définitions tirées du livre
« L’Encyclopédie des Arts Martiaux de l’Extrème-Orient »
de Gabrielle et Roland Habersetzer (Editions Amphora, 2004), avec l'aimable autorisation des auteurs et de l'éditeur.
Cet important ouvrage (7700 termes référencés) peut être obtenu en librairies, dans notre boutique arts martiaux, ou sur Amazon.fr et ed-amphora.fr

Sites internet de l'auteur :
www.karate-crb.com ou www.institut-tengu.eu